Affichage des articles dont le libellé est GER300. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est GER300. Afficher tous les articles

dimanche 8 juin 2014

SKERRY CRUISER 30 m²

Type : Sloop bermudien ou cotre à corne
Gréement : 1 mât ; grand-voile bermudienne ou à corne ; 1 génois ou un foc ; spi au portant. Marques d'identification 30 et immatriculation sur la grand-voile.



 Construction : à partir de 1907
 
 Les dimensions sont indicatives, puisqu'il s'agit d'une jauge et non d'une série de monotyoes.
 
Longueur hors-tout : 11,8 
Longueur de la coque : 11,8 m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 1,9 m
Tirant d'eau maximal :  m
Tirant d'air :  m
Déplacement : 2 t
Surface de voilure : 30 m² au près (mais elle peut être largement dépassée...)


  SKERRY 30 m² : c'est une jauge particulière à la Baltique ; Skerry cruiser (en anglais) est la traduction du mot suédois signifiant bateaux d'îles, d'archipels (ceux-ci étant très nombreux en Baltique). Ils ont surtout été construits en Suède et en Finlande mais Uffa Fox en Angleterre et Herreshoff à New York en ont fait quelques-uns: Oriole et Linnet par exemple sont des exemplaires américains de 30 m² . 
  La coque est en acajou et  est souvent vernie.

PILEN (30 / SWE 77)  a été construit en Suède par Frobergs sur des plans d'Estlander ; il navigue dans le Golfe du Morbihan (basé à Vannes) depuis 2009 ; il était signalé en vente en mai 2014. Aménagé pour la croisière côtière, il pèse 2200 kg et peut porter différentes voiles d'avant, dont un génois de 23 m², avec lequel il dépasse la surface de voile officielle. Son propriétaire actuel signale avoir dépassé Pen Duick en régate
.
HARLEKIN (30 / S 188) a été construit en 1948 en Suède (chantier Tido à Vasteras, plans de 1925 d'Erik Nilsson) ; il est un peu plus grand (13,6 sur 2,2m, TE de 1,5 m, tirant d'air de 14 m) et est en acajou verni.(charpente en chêne et acier). Il avait été abordé par le yacht Marjatta aux Voiles de St Tropez 2010. Sa faible largeur le rend transportable par la route, et on peut donc aussi bien le voir en Bretagne (semaine du Golfe du Morbihan, voiles de Bénodet) qu'en Méditerranée.

    Il existe de nombreuses jauges de Skerry : 15, 22, 40, 55, 75, 95, 120 et 150 m².  Seules les 30 et 40 m² ont eu du succès ; elles ont même été séries olympiques en 1920. Les plus longs modèles, trop étroits, étaient très rapides mais tenaient mal la mer Plus de 1200 skerry cruisers ont été construits.
    Les dragons, requins et folkboats sont plus ou moins dérivés des skerry ; ceux-ci ont décliné lors de l'arrivée de ces nouveaux voiliers à succès

  Les Allemands ont mis au point les 30 m² Schärenkreuzer, pour lesquels la monotypie est plus rigoureuse ; plus de 100 exemplaires, naviguant en Baltique et sur les lacs (également en Autriche et en Suisse : Bodensee ainsi qu'en Hongrie) ont été construits. Certains, récents, sont en plastique.     
  Ci-dessous, l'un d'entre eux, rencontré aux Voiles de Saint-Tropez :
KAA (30 : GER 300)